Récupération des terrasses du Cégep du Vieux Montréal

Localisation : Montréal
Client : Cégep du Vieux Montréal
Budget : 3 485 000 $

Le projet visait à doter l'établissement d'une seconde entrée principale et à récupérer toutes les terrasses extérieures en les transformant en espaces intérieurs. Un soin particulier fut accordé à l'étanchéité des espaces ainsi récupérés. La nouvelle entrée était enchâssée entre deux édifices en hauteur, ce qui exigea un soin particulier pour le traitement des accumulations de neige sur les toitures et ce d’autant plus que le concept proposait des lanterneaux en toiture.

La fenestration et l'apport de lumière naturelle furent au centre de l’approche conceptuelle.

L’expression d’un langage architectural compatible avec l’architecture existante a également fait l’objet d’une recherche attentive.

L’objectif de la commande était également d'ordre technique puisqu'il s'agissait de corriger les infiltrations d'eau par les murets de maçonnerie des terrasses occasionnant la pourriture des dalles et des membranes. Certaines parties ont donc été fermées constituant de nouvelles entrées, d'autres ont vu leurs murets démantelés et remplacés par des garde-corps de verre trempé minimisant les risque d'infiltration que représentaient les murets de maçonnerie d'origine.