CLSC de Châteauguay

Localisation : Châteauguay
Client : Corporation d'hébergement du Québec
Budget : 11 365 000 $

Le CLSC a la forme d’un « L » qui dissimule derrière son angle intérieur la superficie importante du stationnement exigé. Deux accès publics, un à l’avant côté rue et l’autre à l’arrière côté stationnement, ont été aménagés à l’intersection des deux ailes. Ils percent le bâtiment de part en part et se rejoignent en son centre, dans un hall public, ouvert sur deux niveaux et dont le rôle est de distribuer les usagers vers les grands axes de circulations intérieures.

Le programme insistait sur l’importance de la lumière naturelle dans le milieu de travail et demandait que la majorité des espaces soient fenêtrés. L’idée fut donc de localiser les locaux que les usagers occupaient en permanence le long des fenêtres et les locaux utilisés plus sporadiquement au centre du bâtiment.

La générosité des parties vitrées a demandé que des pare-soleils soient installés du côté est, sud et ouest pour assurer le confort des usagers et minimiser les charges de climatisation en été. Le côté nord a été volontairement morcelé en une série de blocs, comme autant d’ailes greffées au corridor et permettant d’offrir des fenêtres à un plus grand nombre d’usagers. Ces blocs s’ouvrent sur des courettes ou jardins offrant des vues sur les espaces extérieurs. Des ouvertures ont également été pratiquées dans le mur des corridors pour amener la lumière naturelle à l’intérieur du bâtiment et en faire profiter les locaux qui en seraient autrement dépourvus.

La recherche d’efficacité nous a orientés vers un bâtiment de deux étages tout en prévoyant la structure pour l’ajout éventuel d’un troisième étage. Dans chaque zone du bâtiment, des aires non assignées ont été prévues pour fins d’agrandissements futurs, évitant ainsi de devoir empiéter sur des zones adjacentes.

Le CLSC possède une enveloppe à haut rendement énergétique. Il est doté d'un système de géothermie, d'un système de ventilation à haute efficacité et de récupération de chaleur. La fenestration est protégée par des brise-soleils et un mur solaire préchauffe l'air neuf du bâtiment.